Aloe Vera et cancer ! Utile ou allégations futiles ?
Contactez nous
Bien sûr, l'Aloé NE guérit PAS du cancer mais joue un rôle important dans la prévention et permet d'atténuer les effets de son traitement. 

En effet des études ont été faites après que des scientifiques japonais aient constaté que les personnes irradiées lors de l'utilisation des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki présentaient un nombres de cancer de la peau inférieur au pronostics. Ils se sont rendu compte que toutes ces personnes avaient été soignées à l'aide d'aloe vera. En effet ils avaient utilisés le gel directement sur les brulures et qu'ils en avaient bu aussi. De plus ils guérissaient bien plus vite que les autres patients soignés par d'autres méthodes.

De plus une étude réalisée par l'université d'Hoshi (Japon), spécialisée dans les recherches et sciences pharmaceutiques, a permis de mettre en évidence que l'aloe vera possède un antioxydant extrêmement puissant pour lutter contre les radicaux libres provoqués par les radiations. 

Enfin il protégerait certaines substances essentielles à l'organisme, dont le Glutathion1 (permet de combattre le vieillissement, les maladies cardiaques, maladies pulmonaires, problèmes digestifs, grossesse, problèmes rénaux ...) qui joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du système immunitaire. 
Un auxilliaire pour tous traitements du cancer. 
Les effets secondaires des lourds traitements de chimiothérapies sont souvent difficiles à supporter. L'aloe vera pris en usage interne permet de réduire ces effets secondaires et va permettre une récupération plus rapide.

Les composants aideront le système immunitaire et les muqueuses à se régénérer plus rapidement.
1 Glutathion : Tripetide, composant des cellules, intervenant dans un certain nombre de détoxication et d'élimination d'espèces réactives de l'oxygéne. Dans le cancer il joue un rôle dans l'élimination de plusieurs cancérogènes, optimisant les fonctions immunitaires