Un peu d'histoire ....

...pour mieux comprendre cette plante de légende


L'on croit souvent, à tort, que l'Aloes fait partie de la famille des cactus, mais en réalité cette plante est un lys. D'ailleurs dans les civilisations Arabes, les bédouins et les guerriers touaregs le connaissent depuis le 6 éme siècle av. J.C. sous l'appellation de "Lys du Désert".

Vous noterez d'ailleurs que l'Aloès à un nom masculin tel le Lys ou l'aloe vera (qui est une variété d'Aloès). En effet on dit UN Aloès ou UN lys.


Contactez nous

Depuis des milliers d'années de par le monde et à toute époque, l'Homme a toujours utilisé les propriétés de l'Aloès pour soigner et prévenir ses maux. En effet la feuille d'Aloès est un véritable cocktail d'éléments indispensables à notre bonne santé. La pulpe (coeur de la feuille) contient plus de 150 éléments différents dont de très nombreux minéraux et oligo-éléments (Calcium, Sodium, Magnésium, Cuivre, Fer...) 18 acides aminés et 12 vitamines (A, B1, B2, B12, C, E, ....). Enfin elle contient de l'Ascemannan qui se révèle être un composé Immunostimulant1, Anti-inflammatoire2, Antinéoplasique3, Antiviral4.

C'est pour cela que pour de nombreux peuples de l'antiquité, tel un dieu, l'Aloe vera symbolisait l'immortalité, la beauté, la santé et la régénérescence.

De célèbres reines tel Néfertiti et Cléopâtre avaient pour habitude de prendre des bains de jus d'aloès, utilisant celui-ci comme soin de beauté et élixir de jeunesse.

Alexandre le Grand lui-même, connaissait bien l'aloès et s'en servait pour soigner et vitaliser ses hommes. Voilà pourquoi il aurait envahi l'île de Socotra, au large du continent Africain, pour s'y approprier les plants d'Aloès qui y proliféraient.

LES EGYPTIENS DE L'ANTIQUITE

Pour eux l'aloès possédait le pouvoir de faciliter le passage des défunts dans l'autre monde. Ils disposaient, dans le tombeau des pharaons, des plantes d'Aloe vera ou des feuilles d'aloès pour faciliter leur voyage.

Symbole d'immortalité, élixir de jouvence, il est cité dans de nombreux papyrus, datant de la Haute Egypte, traitant des méthodes et remèdes de guérison.

5 000 ans avant J-C, des tablettes d'argile mentionnent l'usage thérapeutique de la plante.

Hippocrate et Aristote en parlent dans leurs traités médicaux, donnant une description détaillée de ses propriétés curatives et bienfaisantes.

AU MOYEN-ORIENT

Durant l'Antiquité et encore aujourd'hui, il est de coutume d'accrocher un aloès au-dessus de l'entrée principale des habitations pour éloigner les esprits malfaisants qui veulent en passer le seuil.

Elle purifiait aussi la demeure en y apportant bonheur et prospérité dans la famille.

La médecine ayurvédique l'utilise encore pour rétablir et maintenir l'équilibre de toutes les fonctions de l'organisme entre elles.

Mentionnée à plusieurs reprises dans les textes sacrés de l'hindouisme et dans le très célèbre ouvrage érotique d'Inde, le KAMA-SUTRA, pour ses vertus réputées aphrodisiaques.


 

AU MEXIQUE ET EN AMERIQUE

Déjà les Mayas du Yucatan l'utilisaient et les indiens Jivaros la nommait "le médecin du ciel "

Encore aujourd'hui l'Aloe vera est considéré comme une plante sacrée procurant le bonheur à qui le possédait.

De nos jours, dans les cultures d'Aloès, les producteurs consomment encore tous les jours la précieuse pulpe.


EN CHINE

L'Aloès faisait déjà partie de la pharmacopée, 4 000 ans avant J-C et était surnommé la "plante de l'harmonie" pour son action rééquilibrante agissant sur tout le corps.


DANS LA BIBLE

On trouve l'Aloès cité à plusieurs reprises dans certains passages et surtout dans l'Evangile selon Saint Jean.


Toutes les civilisations de la planète, à chaque époque, semblent avoir découvert les propriétés et l'utilité de l'aloès ...

Et vous ???


Mais au fait quand utiliser l'aloe et comment ? Suivez le guide   
1  Immunostimulant : Se dit d'un produit ou d'un procédé qui stimule les défenses immunitaires (vaccin, par exemple).
2  Anti-inflammatoire : Qualifie un moyen, une substance ou un médicament combattant l'inflammation.
3 Anti-néoplasique (ou anti-cancéreux) est le terme médical désignant un médicament ou un traitement destiné à tuer les cellules malignes (cancéreuses).
4 Antiviral : Se dit d'une substance qui agit contre les virus